728 X 90

HEDI SLIMANE REVIENT DANS LA MAISON ARNAULT

21 janvier 2018

Coup de tonnerre dans le mercato des directeurs de création ! Hedi Slimane arrive chez Céline et revient dans le groupe LVMH, puisqu’il avait œuvré chez Christian Dior dès les années 2000 -Alexandre Arnault a d’ailleurs titré son post Instagram « Welcome back Home ! ». Les rumeurs circulaient depuis quelques mois déjà et les enseignes les plus prestigieuses, Chanel, Dior, étaient évoquées. C’est chez Céline que le styliste français le plus en vue va officier, dans une approche qu’il qualifie lui-même d’« holistique ». Il aura en charge la mode femme, mais aussi une collection masculine et les parfums. C’est un succès pour le groupe de Bernard Arnault, qui montre à la fois sa capacité à garder des liens avec les talents et à leur donner les moyens de créer. Dans l’ouvrage d’entretiens « La passion créative », Bernard Arnault notait que « choisir un créateur est toujours un choix difficile. Car il ne s’agit pas de prendre tel créateur qui a du talent et de dire « on va le mettre dans telle affaire et cela va marcher ». Ce n’est pas vrai. C’est beaucoup plus compliqué. Il faut trouver le talent, les idées et la personnalité qui s’adaptent à l’esprit, à l’histoire de la marque. » Phoebe Philo avait repositionné avec talent et succès la maison Céline, créée en 1946 par Céline Vipiana, autour d’une esthétique minimaliste, sobre, à la simplicité travaillée. Quand à Hedi Slimane, le moins que l’on puisse dire est qu’il a révolutionné plusieurs fois la mode. Que peut-on attendre chez Céline de l’arrivée d’Hedi Slimane ?

 

Repenser les styles femmes et hommes dans une ère de « gender fluidity »

Hedi Slimane entre une première fois chez Yves Saint Laurent en 1997. Il y introduit progressivement la notion d’androgynie notamment dans le porté de ses vêtements. Cette approche, alors en rupture avec les codes de la mode, inspire aujourd’hui toute la nouvelle génération des créateurs. Dès 1998, mais encore plus à partir de 2000 chez Christian Dior, il développe une inspiration « Skinny », notamment autour de son nouveau concept masculin qu’il appelle « Dior Homme ». Son premier défilé en janvier 2000 structure les fondamentaux du  « Fit skinny », notamment dans le tailleur masculin, ensuite universellement copié. C’est lui aussi qui définit le « skinny » jeans, controversé à l’origine mais complètement intégré dans les garde-robes aujourd’hui.

Le photographe

Hedi Slimane est aussi l’un des premiers photographes à inventer le blog photographique, son fameux diary. Dans l’ouvrage Anthology of a decade consacré à ses photographies, Hedi Slimane note : « J’ai commencé à prendre des photos avant même de m’intéresser à la mode. Je n’ai pas pensé aux vêtements avant 16 ans, mais j’ai eu mon premier appareil photo quand j’avais 11 ans. J’ai toujours pris des photos, un peu comme d’autres écrivent et tiennent un journal. ». Son style ? Le chic, les portraits serrés, la scène rock, Los Angeles et la Californie, le noir et blanc.

Mais les inspirations d’Hedi Slimane sont aussi musicales. Présent à Los Angeles puis à Londres, il associe ces créations de mode, à la renaissance du rock et musicale aux débuts des années 2000, les Strokes, les Libertines, Franz Ferdinand, Artic Monkeys, Daft Punk, les Artic Monkeys…

Les millenials

Avec sa collection « babydolls » de mars 2013, Hedi Slimane a refait scandale et recréé un précédent qui a inspiré de nombreux créateurs. La robe « baby doll », très courte, ample et à la taille haute a connu trois moments : apparue dans les années 60, elle est relayée avec la génération grunge par Courtney Love, la femme de Kurt Cobain dans les années 90, avant d’être relancée auprès des millenials par Hedi Slimane. Proche des nouvelles générations, on peut attendre un « cool factor » pour l’enseigne Céline.

 

Le repositionnement radical

Hedi Slimane est aussi connu pour son modèle du repositionnement radical à 360 degrés, qui a été repris et copié par l’industrie du luxe : rebranding total, nouvelles campagnes publicitaires et concepts pilotées par le directeur de création.

L’arrivée d’Hedi Slimane s’annonce donc riche pour la maison Céline. A suivre…

A propos de l'auteur

Prussian Blue

Une revue se définit avant tout par sa ligne éditoriale. Celle de Prussian Blue est singulière : montrer au public ce qu’il ne voit pas d’ordinaire... @lemondedelart

Voir tous les articles de Prussian Blue

Comments are closed.

Laisser un message

ACHETER PRUSSIAN BLUE

TWEETS

Facebook